mardi 23 août 2016

La discrimination positive [affirmative action] aux Etats-Unis d'Amérique

Dans l'article Wikipedia "discrimination positive", il est fait référence, concernant les Etats-Unis, à "affirmative action"  [1].

Voici, proposé par le rapport Bodin, un bref historique de l' affirmative action [2] :
  • 1865 et 1870 : abolition de l'esclavage, affirmation de l'égalité devant la loi, et droit de vote aux noirs américains.
  • 1896 : separate but equal [3]
  • 1954 - 1965 : lois consacrant la fin de toute discrimination
  • 1965 : affirmative action portée par le président des Etats-Unis d'Amérique Lyndon Johnson : We seek not just freedom but opportunity. We seek not just legal equity but human ability, not just equality as a right and a theory but equality as a fact and equality as a result [4]
  • 1978 : prohibition des quotas raciaux pour l'accès aux établissements d'enseignement
  • 1996-1999 : réduction / suppression des programmes d'affirmative action par quatre Etats (Californie, Texas, Washington, Floride)
  • XXI siècle : à la recherche de justes modalités pour le principe de diversité 


[1] Néanmoins, à la date de publication de ce billet, Wikipedia estime que l'article "Discrimination positive" ne cite pas suffisamment ses sources.
[2] "Regards sur l'enseignement supérieur et l'action culturelle des Etats-unis : l'autonomie au service de la diversité", Yannick Bodin, sénateur de la Ve République (2004 -2011), 2007,  § La politique d' « affirmative action » à l'épreuve du temps
[3] Separate But Equal: The Plessy v. Ferguson Case, History matters, American Social History Project / Center for Media and Learning and George Mason University. 
[4] Discours du President Lyndon B. Johnson's à l'Université d'Howard, June 4, 1965. Traduction dans le rapport Bodin : Nous ne sommes pas en quête de l'égalité comme droit ou comme théorie, mais de l'égalité comme fait, et de l'égalité comme résultat.