dimanche 19 janvier 2020

Un atelier sur la création et la gestion d'entreprise pour les jeunes de la diversité

La Tournée de l'association Les Entretiens de l'Excellence, une série d'événements organisés annuellement dans les établissements d'enseignement supérieur des territoires, donne aux collégiens et lycéens de la diversité une opportunité de s'ouvrir des voies d'avenir insoupçonnées en échangeant avec des professionnels de même origine [1].

Ces échanges sont réalisés lors d'ateliers thématiques dont le déroulement est largement déterminé par le questionnement des jeunes vers les professionnels, qui partagent alors les leviers et les succès de leurs propres parcours,  mais aussi les difficultés et les échecs, et les encouragent ainsi à briser les plafonds de verre.

Un atelier thématique courant adresse la création et gestion d'entreprise.

Ainsi, cet atelier était proposé aux 250 jeunes qui se sont rendus ce samedi 18 janvier 2020 à la Tournée sur le campus de l'IAE Rouen Normandie / Université de Rouen, organisée par Bérangère Gosse, déléguée générale bénévole de l'association et directrice IAE Rouen Normandie, sous la supervision de Serge Reboul, Délégué régional Grand Ouest de l'association, ancien Directeur Régional du réseau La Poste et de La Banque Postale de Maine Anjou.

Lors de ces ateliers, une quarantaine de collégiens et lycéens, certains accompagnés par leurs tuteurs, ont pu questionner Nellycha Kabasi, responsable des ressources humaines du magasin IKEA de Rouen, qui adressait le volet gestion de l'atelier, et nous-mêmes, pour le volet création.

Pour saisir la gestion d'une entreprise, que l'on peut voir comme un ensemble de femmes et d'hommes, la gestion des vendeurs du magasin IKEA de Rouen a été éminemment parlante pour ces jeunes qui viennent de localités alentour.

Pour illustrer la création d'entreprise, nous aurions pu nous appuyer sur le Personal Mooc, un éditeur, frugal mais gratuit, de module de formation en ligne élu trophée innovation lors d'un salon professionnel [2].
Mais pour des collégiens et lycéens, la visualisation de la création et de la production d'un service numérique peuvent être délicates.

Des produits physiques, simples et pouvant être passés de mains en mains en séance, ont des avantages pédagogiques certains.

Ainsi, comme lors de l'atelier de même thématique réalisé lors de la Tournée sur le campus de l'Ecole Polytechnique[3],  nous avons organisé notre propos autour d'outils innovants de facilitation, en l'espèce des jeux de cartes à jouer au design original.

Et avec nous, nous avions des cartes à jouer du jeu Le sens et le goût des maths édité par une TPE[4], mais aussi un exemplaire de jeu #Aventure Entrepreneur, qui est édité par la Banque de France  [5]. 


Cinq cartes du jeu #Aventure Entrepreneur, édité par La Banque de France [5]

Quatre cartes du jeu Le sens et le goût des maths,  édité par Do-Khac Decision [4]


[1] Les Entretiens de l'Excellence; site officiel
[2] 5ème IT innovation Forum : le digital à l’honneur, iTPro.fr, Tristan Karache, 30 janvier 2015
[3] Briser les plafonds de verre à l'Ecole Polytechnique, 1er décembre 2019, X-Diversité
[4]Le jeu "Le sens et le gout des maths" à un atelier sur la création d'entreprise , 20 janvier 2020, Pour le sens et le goût des maths au collège
[5] Le jeu d’analyse financière # Aventure Entrepreneur, Banque de France


Atelier Créative et gestion d'entreprise, Les entretiens de l'excellence Rouen 2019, un retour :
La production créative, terrain de la diversité et l'égalité des chances, X-Diversité

mardi 3 décembre 2019

De la diversité de 42 régimes de retraite à l'universalité d'un régime unique [déc. 2019]

Ce matin, l'association des alumni de l'Ecole Polytechnique (AX) recevait au Cercle des Armées le ministre de l'économie et des finances Bruno Le Maire pour échanger avec la centaine de membres de la communauté présents.

Dans son allocution, le ministre a adressé les enjeux et la stratégie du gouvernement pour ré-industrialiser la France ; néanmoins, au détour d'une question de la salle, il a abordé la réforme des retraites.

Cette réforme suit deux principes
  • passer d'un système de régimes différentiés (42 régimes) à un système universel,
  • conserver un régime de répartition,
Ces principes, qui font consensus, doivent ramener plus d'équité et de solidarité dans la société française.

Equité :  actuellement, un euro cotisé n'ouvre pas aux mêmes droits.
Par exemple, certains régimes prévoient que, lorsque pour une certaine durée, on effectue un nombre d'heures inférieur à un seuil, ces heures ne sont pas comptabilisées au titre de la retraite mais restent soumises aux cotisations.

Avec la réforme, chaque euro cotisé ouvre aux mêmes droits. C'est le principe de l'équité.

Solidarité : dans un régime de répartition, la somme des cotisations de actifs est répartie entre les retraités ; les actifs sont ainsi solidaires des retraités, c'est la solidarité intergénérationnelle.

Ces principes d'équité et de solidarité, qui assurent la cohésion de la société française, ne sont pas négociables.

En revanche, les modalités de mise en œuvre restent sur la table de négociation  avec les partenaires sociaux.

Doit-on viser l'équilibre budgétaire du régime universel dès la première année ?
Le calendrier doit-il être différentié selon les régimes ?

Pour répondre à ces questions,  il faudra sans doute convenir, pour chacun des 42 régimes recensés, à  un plan de transition spécifique.


[1] Petit-déjeuner polytechnicien avec Monsieur Bruno Le Maire, AX, mardi 3 décembre 2019